Accueil du site ...

Meeting de lancement de campagne

Publié par Pierre-Olivier Sur le Mardi 10 Juillet 2012

9 juillet 2012 à 19 heures
Salle de Criées


Meeting de lancement de campagne
Depuis quelques semaines, rien sur Poscriptum.

Pendant cette période, nous avons restructuré le blog et préparé la campagne au bâtonnat dans laquelle nous nous engageons avec Laurent Martinet.

Puis voici notre meeting de lancement. Le mail d’invitation, adressé à tout le barreau, a été ouvert par 13 496 personnes. La Salle des Criées est bondée.

Alors lorsque Jean-Yves Leborgne nous présente avec sa voix de bronze… j’ai un peu l’impression d’assister à mon propre enterrement, tellement l’éloge est dans le marbre… et je lui réponds: " c’est pour te ressembler que je voudrais être bâtonnier ! ".

Arrivent successivement Jean-René Farthouat et Jean-Marie Burguburu sous un tonnerre d’applaudissements.

Laurent attaque sur notre premier thème qui est l’ouverture du barreau. "L’ouverture à l’international" pour que chacun puisse bénéficier du réseau monde et qu’on arrête d’avoir le réflexe qui menace en période de crise : fermer la porte ! Il faut au contraire s’exporter. Notre génération croit en l’Europe et au monde. Il y a des parts de marchés à conquérir via les 200 000 avocats brésiliens et le million d’avocats indiens…
Parallèlement, l’ouverture sera celle de « la porte ouverte du bureau du bâtonnier ». Pour les confrères, pour l’influence du barreau dans la société civile, et jusqu’en dans les ministères… mais pas pour les perquisitions.

Bertrand Perier anime et distribue la parole : Jacques Mondino, Etienne Lesage, Jean Balan, Grégoire Lafarge, Nicolas Durand-Gasselin, Nicole Milhaud, Claude Vaillant…

Deuxième grand thème : l’égalité. L’égalité qui est la mesure de la solidarité en temps de crise, revisitée par ce qui doit être notre dénominateur commun : la confraternité. L’égalité c’est une certaine idée de la parité. Nous sommes post-féministes * et le barreau de Paris doit montrer l’exemple, alors qu’il est actuellement à la traîne. L’égalité c’est tout simplement la façon libérale de mettre en pratique le contrat de collaboration. L’égalité, c’est aussi l’accès à une mutuelle, à une prévoyance, à une assurance pour les risques professionnels… comme dans les autres professions. « On délivrera » dit Laurent, ce qui signifie que nous nous astreindrons à des obligations de résultat.

Troisième grand thème : le barreau entrepreneurial. Car il faut aider les confrères à se structurer. L’Ordre doit être au service des confrères, avec le même professionnalisme que nos cabinets travaillent pour leurs clients. Mais quand il s’agit de l’Ordre vis-à-vis des membres du barreau, le service doit être gratuit.

Et dernière question : le déménagement du Palais de justice. Nous répondons par notre article paru au Figaro, co-signé avec Cyril Bourayne **. Et c’est vrai nous ne voulons pas déménager. Car ce soir nous sommes heureux d’être là, dans cette extraordinaire salle des Criées, et puis d’aller boire un verre à la Taverne Henri IV.

http://www.aufeminin.com/combats-de-femmes/barreau-de-paris-post-feministe-inegalite-d29588.html * http://www.aufeminin.com/combats-de-femmes/barreau-de-paris-post-feministe-inegalite-d29588.html
http://www.poscriptum.fr/Cyberjustice-au-coeur-de-la-Cite_a401.html ** http://www.poscriptum.fr/Cyberjustice-au-coeur-de-la-Cite_a401.html




        

A lire aussi ...
< >

Lundi 29 Octobre 2012 - 14:21 Obligations de résultats n°2, n°3 et n°4