Accueil du site ...

Tour de France – le vedettariat du vainqueur est comparable à celui du serial killer

Publié par Pierre-Olivier Sur le Lundi 23 Juillet 2012

Tour de France – le vedettariat du vainqueur est comparable à celui du serial killer
Bradley Wiggins, vainqueur du tour de France, a fait une déclaration troublante :
« Quand vous franchissez la ligne, vous êtes entouré de gendarmes pour vous protéger de la foule, et l’image pourrait faire croire que vous êtes un serial killer en train de rentrer dans un tribunal ».

Le serial killer du Colorado avait posté le week-end dernier un message sur Facebook :
« Vous viendrez me voir en prison ».

Et le norvégien Anders Breivik s’inscrivait dans cette logique, fixant fièrement la caméra à l’ouverture de son procès.

Ainsi la vraie vedette aujourd’hui n’est plus ni le vainqueur du tour de France, ni la star qui monte les marches à Cannes… mais le criminel !
Ce risque de célébrité médiatique à l’envers, d’après Robert Badinter, est un des arguments forts contre la peine de mort. Car l’approche du châtiment suprême transforme le salop en vedette, et la vedette en héros. Héros paradoxal Philippe Maurice, Ranucci, Buffet, Bontemps et Petiot, Landru, etc.

En criminologie, nous sommes arrivés à ce point de non retour où il faut ajouter un nouveau chapitre à la question de cours sur les causes du crime.

On avait jusqu’alors trois explications possibles, outre les débordements de l’humeur et les dysfonctionnements psychiatriques :
- la transgression sociale ou politique (du tagueur au terroriste) ;
- la misère avec son manque d’argent ou de sexe (du voleur au violeur) ;
- la jalousie du mâle dominant ou de la femme blessée (de la bagarre dans un stade au crime passionnel).

Maintenant, il y a le vedettariat à tout prix, en tant que nouvelle cause du crime.
Au point que ce n’est plus le serial killer qui recherche le vedettariat du vainqueur du tour de France… mais l’inverse, dixit Bradley Wiggins !

Ne faudrait-il pas revenir à l’anonymat absolu du nom et de l’image de celui qui doit être un proscrit ?


        

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


A lire aussi ...
< >

Vendredi 16 Août 2013 - 17:43 Jacques Vergès

Dimanche 17 Mars 2013 - 23:30 Olivier Metzner